13.11.08

jean-pierre et laurent



les hommes ne m'intéressaient pas suffisamment pour que je pousse les relations au-delà de la nuit que je passais avec eux, à quelques exceptions près : ainsi ce laurent à qui je consacrais une semaine entière, entre son appartement du dix-huitième et son magnétoscope qui diffusait pour moi en boucle les aventures du lieutenant ripley, et que je quittais au téléphone, depuis l'agence, sans autre raison que de quitter quelqu'un, vraiment, pour la première fois; ou ce jean-pierre maghrébin d'origine toulousaine, dont le corps en lianes se déroulait sur le matelas de ma chambre et auquel j'offrais en cadeau de rupture mon baladeur cd, parce qu'il lui allait mieux qu'à moi quand on marchait dans le forum des halles — des autres j'oubliais du prénom jusqu'à l'existence, sans tristesse, sans regret

7 Comments:

Blogger Appels d'air said...

jusqu'au jour où, laissez-moi deviner?

07:41  
Anonymous mohamed said...

Jusqu'au jour où la nuit vous appartient...

12:39  
Blogger Appels d'air said...

> mohamed,
Tout est bien qui commence bien.

15:39  
Anonymous lo said...

des two lovers sus-cités à la nuit nous appartient de mohamed, il y a définitivement du james gray sur l'emploi du temps, aujourd'hui
lo.

17:36  
Blogger Appels d'air said...

> lo
aussi, l'empoi du temps est-il très chargé.

18:36  
Blogger Appels d'air said...

Je viens de prendre connaissance d'un commentaire sur james gray sur les similitudes de sa prise de vue et le cadrage en peinture :
http://www.dvdrama.com/news-20349-portrait-de-james-gray-la-nuit-nous-appartient-cannes-2007-.php

18:41  
Anonymous le plumitif said...

entre magnetoscope et baladeur cd, on voit se derouler la vie de lo comme dans une comedie musicale. on appuie sur play ou pause quelquefois sur avance rapide jamais sur retour....

19:07  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home