5.11.08

la déviance



je restais dans le cinquième chez une cousine du côté paternel qui avait développé un intérêt pour moi le jour où je lui avais appris au milieu de la rue que je me séparais de mon copain, elle avait retenu sa démarche dynamique pour insister sur le genre du possessif et nous nous étions attablés afin d'en discuter davantage, l'homosexualité me transformait à ses yeux, l'orientation était une qualité, pas tant suivant la règle des poncifs ressassés autour des hommes qui le sont qu'à cause d'un contexte familial où la déviance quelle qu'elle fût passait mal — ou prêtait à médisance —, l'admiration silencieuse que je lui portais moi-même avait été révélée ce jour-là et elle avait très vite proposé de m'héberger dans son studio sous la contrescarpe après quoi, l'affaire réglée, on était allé au pressing récupérer les costumes sombres dont elle se vêtait uniquement

1 Comments:

Blogger sean said...

wow~~~~~

10:48  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home