10.11.08

jacques chirac



par l'intermédiaire d'un ami kinésithérapeute qui avait ses entrées à la mairie du premier, on me proposait un appartement de la ville de paris, jacques chirac n'était pas encore président et j'avais des scrupules à accepter l'aubaine quand il fallait des mois à un dossier sans piston pour aboutir à un simple rendez-vous préliminaire, parallèlement un ami coiffeur se débarrassait de sa colocataire dans le treizième et m'offrait la moitié de son trois pièces à un prix raisonnable, j'avais pesé le pour et le contre, je ne savais pas alors qu'entre l'indépendance et la cohabitation, il fallait toujours favoriser la première, jacques chirac ferait la même erreur quelques années plus tard — pour ma part j'emménageais rue des peupliers

1 Comments:

Blogger Appels d'air said...

les scrupules ne mettent pas toujours à l'abri.

07:38  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home