26.8.08

le treize heures



on payait le litre de gazole un euro vingt-huit au carrefour de bourges, mais un quarante sur les aires d'autoroute qui dépendaient de la même enseigne, on avait traversé moulins, roanne, franchi le pin bouchain, on avait perdu la verdure fraîche sous le tunnel de fourvière et on était arrivé à nice aux alentours de minuit, on avait observé les lumières extra-terrestres sur le stade de l'ouest, la presse faisait le lendemain sa une sur le concert d'une star de variété internationale, on ne parlait ni du prix exorbitant des places, ni de celui, extravagant, de l'essence, on avait mis la voiture au garage et comparé les coûts de l'aller et du retour, les impôts me remboursaient une somme coquette en compensation d'un trop versé, on tenait enfin un sujet pour le treize heures de jean-pierre pernaut

6 Comments:

Anonymous Anonyme said...

la photo on dirait un road movie us...comme quoi l'amérique n'est pas loin!

Heureux de votre retour en tout cas.

B

18:31  
Anonymous Anonyme said...

je dirais que rob zombie...n'est pas loin...je sais j'insiste dans mes références cinématographiques!

Juste mes félicitations à m. J.P....j'aime beaucoup les 3 dernières photos...

N'en prends pas ombrage...c'est un ensemble qui fonctionne.

B.Nonyme

21:56  
Blogger Appels d'air said...

" on tenait " .... par la barbichette.

23:10  
Blogger Lidia said...

Bonne rentrée lo.
Trinquons !

09:22  
Anonymous lo said...

B., B.nonyme, barbichette et balthazar, road movie ou rob zombie, je ne sais pas mais une série B pour sûr
lo.

15:56  
Blogger natouO said...

why would this paper write about anything else than the mega concert? You do it so much better!

08:24  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home