14.8.08

le mauvais rêve



on portait des pantalons, des chaussures fermées, des manches longues, parfois même des pulls, on visitait des châteaux, des églises romanes, des abbayes restaurées, on traversait des champs jaunes paille, tournesol, blé coupé ou colza, on longeait des allées de tilleuls et de marronniers agités par un vent froid, on arrivait en ville par des routes ombragées, on achetait l'emploi du temps de michel butor pour un euro chez un vieux bouquiniste, on entendait dire que le sud étouffait, on dormait sous un duvet et on se levait frais, reposé, on décidait que l'été n'était qu'un mauvais rêve et on en oubliait l'existence

4 Comments:

Blogger Appels d'air said...

Commençait le réchauffement de la planète.
Balthazar

07:15  
Anonymous claire said...

Ah ah, nous aussi! Enfin, ça dépend des jours. Aujourd'hui minimale 8°. Il n'y a pas eu de coupure électrique, mais l'église d'en face s'acharne à sonner à 23 et à 37... Pas le pays de Kafka pour rien.
Bisous

12:57  
Anonymous Anonyme said...

ça sent l'hiver et le pot au feu, les rouges corsés, les pommes au four,
bientot.....

16:30  
Anonymous lo said...

prague / villequiers : même combat, claire, on a même le château — on pense à vous
… et le réchauffement du pot au feu anonyme, balthazar, qu'en dites-vous?

19:02  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home