1.6.08

l'indiscipline



on s'était installé sur deux fauteuils en face à face, autour de nous des oiseaux invisibles se répondaient en écho, le son passait d'un jardin à l'autre, exotique et urbain, on était entré dans l'appartement et on s'était cette fois assis côte à côte à même le sol, les voix ricochaient contre les murs blancs depuis des cubes carrés à l'œil vert, elles se mêlaient aux mots inutiles de ceux qui n'entendraient jamais mais dont la présence était aussi bruyante qu'inévitable, sur un canapé rouge un artiste fermait les yeux, attentif, et sa concentration silencieuse valait à elle seule mille échanges

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home