6.1.10

la profonde humanité



j'avais échappé à la première vague du tsunami en prime time pendant les fêtes de fin d'année, mais j'avais été rattrapé par son ressac, au hasard du zapping, quelques jours plus tard et je m'étais noyé dans l'inexplicable volonté télévisuelle de transformer une catastrophe humaine en un énième projet blair witch, le talent en moins et la réalité en plus, et si j'avais pu émettre un doute sur la consigne américaine de ne montrer aucun cadavre après l'effondrement des tours jumelles, je saisissais, devant la multitude de détails qui aurait permis à toute personne touchée par la tragédie d'identifier les corps qui flottaient la tête basse, la profonde humanité dont les états-unis avaient fait preuve alors et que la société semblait avoir irrémédiablement perdue

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home