14.11.09

le cri



au musée horta, l'écrivain avait braqué son téléphone portable vers la verrière art nouveau et un cri avait retenti, qui lui interdisait de prendre un cliché : ne supportant pas ma solitude belge — et malgré les appels répétés du commanditaire qui me sommait au rapport —, je l'avais suivi depuis le matin le long du canal, puis dans le métro jusqu'à la porte de namur, à travers ixelles, louise et ce n'était qu'au cœur de la maison de l'architecte que j'avais réalisé l'absence du photographe, du moins l'écrivain ne semblait-il ni attendre l'autre, ni chercher à le rejoindre, il avait certes passé un coup de fil rapide à la porte du belga mais aucune consultation d'horaire n'avait perturbé sa progression minutieuse sur un parcours qu'il connaissait pourtant déjà et qu'il immortalisait à son tour, pour une raison que je ne comprenais pas

1 Comments:

Blogger Rosiana Monbon said...

Félicitation à tous ceux qui veillent pour le bon déroulement de ce magnifique blog !!

voyance gratuite par mail ; gay telephone

10:33  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home