28.1.09

le coche



on se souvenait avec une étrange émotion des années qui avaient précédé l'an deux mille, synonyme d'avenir en ce temps-là, parce qu'il nous avait semblé que l'entrée dans le millénaire suivant allait transformer radicalement l'humanité, on s'était ensuite étonné que l'on cite le vingt-et unième siècle à tout bout de champ pour s'indigner de la persistance de tel conflit ou de telle injustice, fallait-il que les gens soient bêtes pour croire que le monde allait changer du jour au lendemain, on tentait de décrypter les mécanismes de la pensée humaine sans y parvenir, idéalement parce que l'on y participait, en vérité parce que l'on avait eu la certitude brutale, une fois le passage d'un millénaire à l'autre consommé, que l'on avait raté le coche

3 Comments:

Anonymous hamilton said...

l'avenir sera t'il flou ou artistisque...???? comme la photo....

18:13  
Anonymous lo said...

"artistisque", éric… vraiment?
lo.

18:16  
Blogger François, boutonnologue said...

Visite d'un profane à l'âme un peu poète ou qui la voudrait bien telle, la vie est pleine de coches, certains sont ratés, d'autres non, çà laisse un peu d'espace

20:11  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home