25.11.08

la suède



on entrait sous la douche sur la pointe des pieds, on ouvrait prudemment le robinet mais l'eau chaude se faisait rare et on maudissait la vétusté de l'installation, on avait brûlé dans paris, entre salle de bains et chauffage, tandis que le froid s'installait sur la capitale, nice dardait ses rayons de soleil sur l'appartement à travers les fenêtres grandes ouvertes et l'on y séchait en tremblant, le corps isolé des tomettes glacées par un tapis épais, on pensait à la suède, aux contrées nordiques, on n'était pas frileux et c'était une chance, on redécouvrait les joies de la bouillotte dont la chaleur nocturne rappelait la fourrure d'un animal ronronnant contre ses jambes, nez et doigts s'engourdissaient par-dessus la couette et face à l'ordinateur, on invitait la saison les bras tendus, on l'avait tellement espérée

6 Comments:

Anonymous lidia said...

Il est toujours bon d'avoir froid lorsque l'on sait qu'on va pouvoir se réchauffer. Je souffre moi-même d'un masochisme du froid.

11:04  
Anonymous lo said...

le masochisme, lidia : cela aurait également fait un bon titre
lo.

11:34  
Blogger natouO said...

Douce mélancholie du givre qui s'installe, aux terrasses qui ne sont plus chauffées et laisse le froid faire son travail. On peut à loisir observer les aller et venues de ceux qui préssés n'ont pas remarqué que l'hiver est en chemin....

12:50  
Anonymous Anonyme said...

fond blue, personnages dont on ne voit que les shoes est pour cela le titre

20:01  
Anonymous Sébastien said...

c'te foto m'a fè kiffer sa race

23:40  
Blogger loli said...

Hello
Congratulations on your new site and of course your talent
in the creation of this site that I liked!
voyance mail gratuite

12:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home