17.10.08

le déjeuner chinois



on déjeunait chinois, nouilles au tofu et porc au gingembre, et mon regard se fixait sur le sempiternel tableau lumineux qui figure une cascade rétro-éclairée, on avait traversé la manifestation contre le fichier edvige qui avait rassemblé une vingtaine de personnes et aucun magistrat malgré le mot d'ordre lancé par leur congrégation, on avait marché le long de la promenade béate sous le surcroît d'été, on s'était abstenu de tout commentaire concernant l'inefficacité désespérante de la gauche française, les néons oscillants brouillaient les nuages sur le paysage factice, la cascade bouillonnait et l'eau verte s'agitait suivant une programmation sans surprise, tu m'avais demandé pourquoi je ne quittais pas le tableau des yeux et je t'avais dit que j'attendais qu'il s'y passe quelque chose, j'avais beau savoir qu'il n'y avait aucune chance que quoi que ce soit vînt troubler la mécanique, je ne pouvais m'empêcher d'avoir de l'espoir

7 Comments:

Blogger Appels d'air said...

edvige veillait au grain

15:31  
Anonymous lo said...

joli, balthazar
lo.

16:02  
Anonymous lidia said...

lo, ton imparfait, ses photos, les nouilles chinoises et l'espoir font de ce texte un tableau lumineux. attention à ne pas vous faire repérer.
zut, mimétisme, j'en ai oublié mes majuscules !

18:31  
Anonymous Nicolas Bleusher said...

L'emploi du temps quand on devrait dire L'emploi du ton : cette lenteur particulière, ce détachement, cet art du récit, finalement.

18:50  
Anonymous is* said...

oh alors là chapeau bas !
très très bien et accord parfait encore texte/photo ! bravo !

22:19  
Blogger Appels d'air said...

Pour le dessert, que ?

08:04  
Anonymous lo said...

吃软不吃硬
lo.

11:40  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home