19.7.08

le chikungunya



on avait acheté au début de l'été des prises murales pour empêcher l'attaque des moustiques, ainsi qu'un gel répulsif qui avait déjà fait ses preuves l'an passé, depuis la capitale le ministère de la santé agitait le spectre du chikungunya sur les alpes-maritimes et l'on avait ri à l'évocation de l'insecte tigré qui menaçait nos peaux provinciales, on avait roulé vers les collines en haussant des épaules dénudées et solides, dîné en terrasse sans se soucier des piqûres, intouchable : au matin, les avant-bras dessinaient des plaques purulentes et cramoisies autour des points d'entrée du venin et l'on se grattait furtivement en évitant de se regarder

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

piqué moi aussi ...horriblement mutilé...mais je n'avais pas pensé au Chikungunya...maintenant s'est fait...merci.

B.

16:37  
Anonymous lo said...

chikungunya contre B.nonyme, je me pique au jeu
lo.

16:49  
Anonymous Nicolas Bleusher said...

J'aime beaucoup cette allitération en t qui évoque la technique de guérilla de la bête : insecte tigré...

Cet avertissement est-il aussi valable pour l'arrière pays cannois, genre entre le 10 et le 20 août prochains ?

10:16  
Anonymous lo said...

on aimerait lire l'avenir, nicolas, mais l'insecte tigré, terrible et tournoyant, trompe toute tentative
lo.

14:37  
Blogger natouO said...

Au moins la GB a ses avantages!!
Ici que des cloportes, des araignées,et des fourmis ailées... rien de bien méchant ;-)

18:21  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home