17.6.08

le dos au mur



on passait la journée dans l'appartement, j'avais peur de la ville, sa traversée me contrariait invariablement, on habitait le dos à la colline, on ne pouvait qu'aller de l'avant, entre la mer à droite et la montagne à gauche la ville était géographiquement prise au piège et on l'était avec elle, je me coupais de sa rumeur en portant un ipod à chacun de mes déplacements, sans l'aide de la musique la ville m'était insupportable, je cachais mes regards derrière des lunettes noires, pour une raison mystérieuse nice ne me voulait pas du bien, je décidais de ne pas la provoquer outre mesure

richard long, maritime spiral, mamac

4 Comments:

Anonymous Lidia said...

Nice vous voulait du mal ?
Sans doute aviez-vous mal tout simplement, sans doute en inhibant, neutralisant certains de vos sens face à la ville c'est votre douleur que vous vouliez amoindrir...
Mais ce ne sont que pures présomptions, voire imaginations de ma part. Pourtant, c'est ce que je ressens en lisant votre texte.
Vous ne m'en voudrez pas hein ?

10:00  
Anonymous lo said...

je n'en veux qu'aux insensibles, lidia, à moi donc parmi les autres, jamais à ceux et celles qui font preuve d'empathie
amicalement,
lo.

17:05  
Anonymous Anonyme said...

je suis pareil c'est pourquoi je ne te jetterais pas la pierre

19:17  
Blogger Rosiana Monbon said...

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

voyance gratuite serieuse ; voyance gratuite par email

16:22  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home