26.3.10

christian bobin



je rencontrais jean-louis étienne à la veille de sa nouvelle expédition scientifique au pôle nord, sur le site de l'assureur générationnellement responsable qui parrainait l'aventure pédagogique et humaine, et l'explorateur me confiait qu'il n'emporterait, pendant les dix jours que durerait la traversée en rozière — ballon, apprenais-je, gonflé doublement à l'hélium et à l'air chaud —, qu'un livre avec lui, et un seul, et je posais la question par réflexe, en redoutant immédiatement la réponse qui me surprenait pourtant, même si, en y regardant de plus près, l'autobiographie au radiateur ne pouvait qu'être de bonne compagnie en de pareilles circonstances

maison la roche, fondation le corbusier

5 Comments:

Blogger Coumarine said...

ohhhhhhh l'autobiographie au radiateur...
c'est un de mes livres de chevet
mon préféré de Christian Bobin
amitiés

18:46  
Anonymous lo said...

heureux d'avoir cela aussi en commun avec toi
amicalement,
lo.

10:05  
Anonymous caro_carito said...

Oui bobin se grignote avec plaisir. Longtemps

09:26  
Anonymous Hector guite said...

Monsieur,
J'avoue mon inculture je ne connais ni l'auteur ni le livre
OUUUUUH!!!! et pourtant on peut vivre sans la moindre espece de culture.
J'ai donc été chercher sur ma médiatheque locale.
Quelle a été ma surprise d'y découvrir un livre qui dans le titre et la couverture me fait penser à votre second opus...

Pourriez vous m'expliquer car bien qu'inculte, je ne crois pas au hasard..

A bientôt ...

20:32  
Anonymous Anonyme said...

"Il ne faut pas faire de littérature, il faut écrire c'est tout" Ch. Bobin

23:50  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home