25.9.09

le fait divers



on avait d'abord remarqué deux pompiers, pull-over marine et bande rouge au torse, avant d'apercevoir trois agents de police qui faisaient le pied de grue dans le corridor, les voisins se succédaient aux balcons pour saisir un indice et l'on arrêtait les habitants de l'immeuble pour les questionner, on avait croisé deux voitures de service en partant au café, au retour un médecin aux mèches blondes remplissait des papiers tandis que les hommes se couvraient le visage de masques, on avait compris une phrase, à propos de la position de l'individu qui bloquait le passage, ça toussait en progressant et ça demandait un brancard, on en saurait davantage le lendemain dans le quotidien où le fait divers ne passerait pas inaperçu — ton visage s'était froncé depuis ton poste d'observation quand le corps avait été extrait, moi je n'avais besoin que des mots

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home