27.12.06

la victime



tu en avais parfois marre de ta sensibilité, tu en avais assez de ressentir des émotions, tu enviais la froideur et l'implacabilité des personnages de séries télévisées, tu avais longtemps cru que tu t'identifiais aux femmes parce qu'au fond de toi tu en étais une, mais tu avais découvert que c'était l'absence de scrupules qui te fascinait, la cruauté aussi, tu trouvais la trahison aphrodisiaque, le mensonge et la manipulation témoignaient d'une intelligence que tu n'avais pas, tu étais bêtement humain, avec un cœur gros comme ça et une tonne de sentiments inutiles, tu savais que les sentiments tuaient, mais à la différence des salauds dans les films qui décimaient les foules sans broncher, c'était à toi-même que tes sentiments faisaient du mal, tu n'étais pas le héros de ta propre histoire, pas même le traître, juste sa victime

3 Comments:

Anonymous aka hannah said...

Un sentiment de déja vu... normal ? Testes-tu l'assiduité de tes lecteurs ? Ou suis-je définitivement trop fatigué ?...

12:22  
Anonymous lo said...

une coquetterie d'octobre, peut-être -mais de dos, cette fois ;-)
quant à tester quoi que ce soit, nous en sommes à tester jour après jour la connexion orange, sans résultat hélas jusqu'à maintenant, victimes du réseau
lh.

15:32  
Anonymous multicolor said...

lorsque l'on se met au vert on peut avoir des problemes avec orange mais il ne faut pas broyer du noir pour autant ni voir rouge....

20:56  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home