26.12.06

l'arrêt de bus



la ville avait des arrêts de bus et des réseaux ouverts sur lesquels on pouvait, à la nuit tombée, se greffer en silence pour reprendre les choses là où on les avait laissées

1 Comments:

Blogger natouO said...

supe rrr la photo de mon joli quartier ou lon reprend les choses telles qu on les y a laissees.. oooouh ca donne le vertige!

10:01  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home