8.10.06

l'amour



«je te couvrirai de pétales de rose
je te garderai, je suis ton chien, ta chose
je t'attacherai avec sept cheveux rouges :
notre propre piège se resserre si tu bouges»
elli medeiros, soulève-moi

2 Comments:

Anonymous janus said...

le phare se dressait fierement au milieu de la nuit, eclairait les navires perdus dans l'immensité et les guidait à travers recifs,ecueils et autres dangers..
je suis le phare, elle est le navire en deroute et pourtant c'est vers d'autres lumieres qu'elle tourne les yeux, vers d'autres rivages qu'elle se dirige.
Ma lumiere va s'eteindre et le phare balayé par les vents, rongé par le sel et battu par les elements, s'ecroula comme un chateau de cartes.

21:32  
Anonymous lo said...

métaphorique ou mythologique?
lh.

20:37  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home