19.9.06

la vague



c'est une vague au creux de ton ventre, tu penses que c'est le vin de la veille, tu ne l'as pas trouvé bon, tu te demandes si tu es malade, tu sais que ce n'est pas le cas, c'est un dégoût peut-être, pour quelque chose de ta vie que tu ne cernes pas, tu voudrais en savoir plus et puis non, en vérité, tu préfères ne pas savoir, la vague de toute façon cèdera et son écume illuminera quelques secondes ton esprit, une plage de clairvoyance lucide que la journée, radieuse et ensoleillée, noiera de son éblouissante lumière

4 Comments:

Anonymous Jonas de Dieppe said...

Une église reflétée dans un vin de messe vomi... Il y aurait long à dire, associé à ton précédent billet.

04:49  
Anonymous lo said...

be my guest
lh.

09:32  
Anonymous mysterious rick said...

le premier mot qui me vient c'est oh putain!!! désolé.... quel oeil quel genie ce photographe. lire à travers les lignes voir au dela des apparences. regarder la fange, la vomissure, voir à travers les choses et en tirer la quintessence. sublime! quant à l'auteur du billet je me demande s'il n'est pas l'auteur egalement de cette vomissure. en effet j'ai bien regarder au travers des apparences, avec un effet miroir,et j'y ai lu un mot qui aurait pu lui faire rendre sa bile un mot qui sonne comme une ambulance.

17:11  
Anonymous lo said...

continuez, rick, vous m'intéressez…
lh.

00:41  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home