11.9.06

l'autorisation



tu n'avais pas eu l'autorisation de photographier, j'avais posé la question au premier gardien que l'on avait rencontré, qui appliquait les règles à la lettre, plus on avançait dans l'exposition, plus les gardiens se multipliaient et les opportunités de photographier étaient d'autant plus rares et frustrantes que chaque pièce, étroitement surveillée, était plus belle que la précédente, j'avais fini par jeter mon dévolu sur une jeune femme dont la silhouette magnifique se détachait en contre-jour des cercles de néons blancs plaqués contre le mur, elle avait écouté la requête, flattée par la confiance que je lui témoignais et la pose que je lui racontais, que tu n'avais pas pu saisir, elle avait suggéré de contacter la conservatrice du musée d'art moderne, on avait décliné doucement, il y aurait d'autres occasions et pour une fois, même si tu devais en souffrir, tu regarderais une exposition avec tes propres yeux

"new york, new york", forum grimaldi, dan flavin

1 Comments:

Blogger Imparfait présent said...

Et puis il y a les souvenirs. Cela vaut des milliers de photos...

16:01  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home