19.6.06

la démission



tu as commencé à travailler parce que tu étais malheureux, tu as poussé la porte de l'employeur parce que tu n'avais plus d'argent, tu cherchais une indépendance que tu ne trouvais plus, tu avais besoin de rencontres, tu voulais que ton quotidien s'habille de nouvelles têtes, tu as été servi les deux premières années, tu as vu plus de gens en quelques mois que tu n'en avais jamais rencontrés, tu as reconnu de nombreux visages, des gens du quartier, des amis perdus de vue, même des membres de ta propre famille que la vie avait éloignés de ta route et qui ne savaient pas que tu travaillais là, la troisième année tu as commencé à mettre en doute l'entreprise, ton humeur a sensiblement changé, tu es devenu plus dur, plus cynique, tu as demandé un changement de poste que tu as obtenu et la quatrième année s'est passée relativement mieux (tu t'étais, il faut le préciser, cassé l'avant-bras au niveau du coude et tu avais bénéficié cette année-là de trois mois d'arrêt de travail), la cinquième année tu t'es mis à confondre les visages, tu tendais la main à de parfaits inconnus et tu ignorais maladroitement les connaissances que tu t'étais faites depuis ton embauche, tu as oublié les prénoms, tu t'es dit que tu avais besoin de vacances, tu en as pris, tu t'es demandé si c'était à nouveau le moment de changer de vie, de démissionner, mais quelque chose s'était installé en toi que tu ne soupçonnais pas et tu te mords les lèvres le matin en allant au boulot, en attendant que ça passe

1 Comments:

Anonymous rick said...

home sweet home

19:32  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home