21.5.06

l'habitude : paris



habituellement, on est réveillé par la lumière du jour, on fait l'amour, inondé de soleil, je passe à la douche souvent avant toi pendant que tu prépares le thé, puis c'est ton tour, on déjeune debout sur un coin de comptoir, on s'habille, on hésite à prendre le sac mais on revient à la maison généralement après le café, pour aller aux toilettes
habituellement on a prévu un cinéma la veille, une séance avant midi ou une exposition, le plus tôt possible, pour éviter la cohue, on déjeune au hasard, on a nos endroits favoris mais on aime se laisser surprendre, habituellement on marche beaucoup, on fait des kilomètres, on ne prend le métro que lorsque c'est nécessaire, non pas que ça nous dérange, le métro, mais c'est une caractéristique que l'on a : on marche
habituellement j'ai un coup de blues, dans le courant de l'après-midi, mon visage se fige après le regard d'un homme sur moi, l'attaque d'un souvenir de ma vie d'avant toi ou la perspective d'un dîner que je souhaiterais différent, tu ne cherches pas à savoir, tu me demandes si je suis fatigué, il arrive que l'on rentre s'allonger -c'est souvent dans ces moments-là que je rejoins le journal
habituellement on achète un cheesecake dans le quartier juif que l'on savoure avec un thé fumé, quelle que soit l'heure et même si l'on sait que l'on va dîner peu de temps après, c'est souvent dans l'appartement que l'on se retrouve tous les quatre, on parle beaucoup, c'est vivant, pétillant et agité, tu zappes la télévision quand elles vont se coucher, la nuit nous avale vers trois, quatre heures du matin, habituellement c'est les vacances

1 Comments:

Anonymous Victor Lamb said...

Il me faut rédecouvrir ma ville. Redevenir ce provincial que j'étais autrefois. Prendre une chambre d'hôtel.

Il me faut redécouvrir Paris...

19:59  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home