19.4.10

le phénomène naturel



on tentait de justifier la catastrophe supposée par l'éruption d'un volcan islandais qui paralysait les aéroports européens en mettant en parallèle la gêne occasionnée aux passagers sans jamais parler de précaution — mais de principe de précaution, ce qui n'était pas la même chose — et les dix patients en attente de greffe de moelle épinière qui pâtissaient véritablement de la situation, sans aucune certitude de réussite de l'opération, ce que les médias ne soulignaient évidemment pas, on enchaînait sur le coût quotidien de l'affaire et on comprenait à demi-mots que c'était bien ces cent quarante-sept millions d'euros en souffrance par jour d'immobilisation qui peinaient la france, on finissait par projeter un monde définitivement recomposé par un phénomène naturel en se disant que shayamalan, tout naïf qu'il fût, était peut-être visionnaire

1 Comments:

Blogger Dododronte said...

je n'avais pas pensé à Night Shyamalan...c'est vrai! J'aime beaucoup cette "relation"! Gloire à l'emploi du temps!

11:25  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home