31.1.07

la panna cotta



tu avais découvert la panna cotta au palais de tokyo, du moins -et étrangement- ton premier souvenir de la panna cotta remonte à ce séjour parisien précis, c'était l'an 2000, vous aviez fait une pause après l'exposition, tu ne prenais habituellement pas de dessert mais on avait insisté pour que tu goûtes la crème blanche et épaisse surplombée d'un coulis de fruits rouges, tu avais plongé la cuillère à travers la pellicule rouge, tu avais porté le blanc-manger assorti d'une larme sang et sucrée à tes lèvres, ça avait été une surprise, tu avais eu peur de retrouver le goût amer du yaourt mais la panna cotta n'avait rien à voir, c'était un plaisir subtil et léger qui fondait sous la langue et ravissait la gorge, il t'en avait fallu depuis lors toujours plus et tes pupilles s'allongeaient comme celles d'un chat quand la carte des desserts stipulait cette option, tu avais passé un nouveau cap le jour où tu avais décidé d'en faire une toi-même et tu avais surveillé la crème qui refroidissait sur la table de la cuisine avec un œil inquiet, tu ne faisais la cuisine qu'à de très rares occasions, il fallait vraiment que tu fusses gourmand et excité à l'idée que la crème blanche viendrait de toi pour que tu te sois mis au travail, à la réflexion, et à la relecture de ce que tu venais d'écrire, tu te disais que la métaphore était bel et bien la figure de style que tu préférais, tu savais que tu n'étais pas le seul dans ce cas, à en être friand -de panna cotta, s'entend

1 Comments:

Blogger rosy123 said...

Merci beaucoup pour ce magnifique blog que je trouve d’ailleurs très intéressant avec une belle interface, facile en navigation. Il est vraiment super ! Bravo et bon courage
Amicalement

voyance gratuite mail

12:21  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home