3.1.07

la formalité



tu n'avais aucun problème avec les courriers administratifs, pour toi le terme de formalité s'appliquait bel et bien, tu n'avais pas ton pareil pour emporter les formules toutes faites vers des horizons inexplorés, tu proposais tes services aux uns et aux autres, qui allaient de la rédaction à la relecture, tu aurais pu postuler pour les municipalités, un écrivain public après tout, c'était un écrivain quand même, tu avais séché pourtant presque une heure sur les deux phrases courtes qui demandaient à ton employeur un congé sabbatique d'une durée de onze mois, tu avais imprimé la lettre avec une méfiance qui ne te caractérisait pas, tu avais plié le document, tu l'avais enfoui dans ton sac comme une chose honteuse, il te faudrait travailler encore sur ce que cet acte-là, de liberté sans condition, déclenchait chez toi, tu sentais que tu n'en avais pas fini avec lui, si le travail était l'opium du peuple, peut-être n'avais-tu pas encore atteint la dose nécessaire à ton abrutissement

1 Comments:

Anonymous Marc-Antoine Mouilleron said...

C'est pourtant pas le plus compliqué:
"J'ai l'honneur de solliciter de votre bienveillance une mise en disponibilité pour convenances personnelles à compter du 1er Mars 2007 pour une durée de dix mois, pour un retour avant la fin d'année dans mon poste actuel".
(demande déposée hier à mon propre employeur, pour partir au Népal adopter et peindre)

09:44  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home