16.11.06

l'inadéquation



la démonstration de l'intelligence à haut niveau posait systématiquement la question de la qualité de l'écoutant, il y avait une nécessité de décodage pour pénétrer dans la dimension de la connaissance, la codification suivait l'établissement, justement, de connexions neuronales qui, si elles n'avaient pas été mises en place au préalable, dans l'enfance ou suivant une activité intellectuelle soutenue, manquaient fondamentalement, elles faisaient tristement défaut, empêchaient la concentration, c'est-à-dire que leur déficit bloquait totalement l'accès à la forme discursive qui était proposée et qui, finalement, ratait sa cible, en d'autres mots : la rencontre entre le conférencier, sur son piédestal savant, et son auditoire malheureux, dans les conditions offertes, était tout simplement impossible

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home