17.11.06

la sauvegarde

il pourrait y avoir un monde sans internet, sans la télévision, un retour en arrière qui ne serait pas une position humanitaire, ni écologique, mais simplement une sauvegarde, une bouffée d'oxygène nécessaire, un renoncement réfléchi à la permanence médiatique, à son omniprésence vorace, carnivore, il pourrait y avoir un sursaut, une prise de conscience, une limitation des moyens de communication à leur seule portée scientifique et évolutionniste, peut-être aurait-on alors une chance d'être heureux

1 Comments:

Blogger cindy said...

nice blog

05:33  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home