19.7.06

mona



le nez droit, effilé, une pince qui affine les sinus et, ce faisant, les allonge, l'importance n'est pas anecdotique mais définit sa vie, la voix est sifflante à travers les dentales, la bouche est mince sous des lèvres bleutées, le sourire est unique et généreux sous l'acier doux du regard, elle fixe avec précision, l'œil se rive à votre œil et le contact est plein, il faut être capable de le supporter, de succomber à la séduction induite, streisand ou carrie bradshaw, il faut pouvoir affronter la modestie simple qui masque le talent démesuré, elle travaille avec les sens, c'est une femme de senteurs, de sensibilité, en nuances lourdes et sensuelles, capiteuses, fleuries ou boisées, son nom, comme sa création, est d'or

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home