2.6.06

l'alchimiste

sais-tu qui je suis à l'intérieur, quel démon, quel monstre? sais-tu qui je suis, dedans? sais-tu ce que je pense, ce que je peux penser quand tu n'es pas là, sais-tu quel projet je peux couver, quel feu je peux entretenir? sais-tu juste qui je suis, toi qui lis ces mots en souriant? sais-tu le mépris et la haine, sais-tu la violence que j'ai à ton égard, sais-tu de quoi je suis capable à ton endroit?
oui, tu sais et tu reviens chaque jour, tu te demandes ce qui t'attache à moi, mais au fond tu connais la réponse : le dégoût que tu t'inspires à toi-même, je le retiens, je le garde pour moi, je le transfigure, je le change, je le transforme, j'en fais de l'or -et tu lis, et tu ris, tu es léger, si léger

3 Comments:

Anonymous Jonas de Dieppe said...

Si cet or fructifie et bonifie, pourquoi pas...?

21:05  
Anonymous Glagla said...

Le dégout de soi transformé en énergie positive, c'est beau ça. Mais ça ne marche qu'à deux...

23:41  
Anonymous lo said...

… comme la schizophrénie
lh.

09:48  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home