7.5.08

l'équipe



le cinéma avait ouvert ses portes à neuf heures, on en était sorti à dix-huit heures, le lendemain le rythme était le même, l'intention était de voir dans son intégralité l'œuvre sérielle d'un cinéaste allemand réputé, on s'était dit que l'on ne tiendrait jamais, ça nous ramenait à des expériences artistiques longue durée antérieures que l'on avait envisagées en se promettant mutuellement de ne pas faire subir à l'autre le spectacle s'il y avait une lassitude, en vérité on travaillait en équipe, quand l'un flanchait, l'autre reprenait le dessus, il encourageait, motivait la troupe, haranguait, on avait quitté le marathon la tête haute, les yeux cernés, la langue teutonne gravée dans les neurones et l'œuvre cinématographique en digestion dans les systèmes, sur la place l'été précoce ravissait les touristes

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home