3.4.08

l'ombre au tableau



la constance, justement, aurait été de définir une ligne éditoriale et de s'y tenir : une année au quotidien avait donné le ton, après une courte pause «on avait» repris sur un rythme d'abord mensuel, puis hebdomadaire jusqu'au voyage à new-york qui, en marge du blog mais suivant néanmoins son concept, s'inscrivait dans un projet artistique concret et abouti qu'avait confirmé la publication, on revivait à présent les hésitations du début, on avançait à tâtons, à nouveau en recherche, on n'en était peut-être pas loin mais quelque chose, dehors, appelait, il y avait une ombre au tableau avec le retour du soleil, la lumière nous épinglait, on était dans la ligne de mire

2 Comments:

Blogger natouO said...

toujours ravie de te voir en ville au soleil ou en ombre sur le blog!!

20:21  
Anonymous Anonyme said...

c'est le titre d'une très belle bd de jean claude denis l'ombre au tableau...voilà quoi.

23:03  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home