22.3.08

l'animal furieux



les jours sont irréguliers, le sourire va et vient comme un cheval sauvage, pris au piège d'un enclos étroit, il rue dans les barrières et nous désarçonne, puis s'éteint brusquement, bête morte, sa robe noire et luisante frémissant de colère, tu quittes la pièce et je ne te suis pas, l'animal furieux souffle tel un dragon, ses naseaux fumants, j'en évite l'encolure et l'espoir d'amadouer, le dompteur se retire, le sourire ne plie pas, il cabre et se révolte, sa liberté est reine, son éclat reviendra, je l'attends, impassible

2 Comments:

Blogger natouO said...

superbe mais j'aime moins, tu t'en fous en même temps ;-)))

20:31  
Blogger Sovania said...

Merci pour cet article très complet encore une fois.
voyance par mail

11:43  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home