6.2.08

la vanité



on avait laissé passer une semaine pleine, on avait repris, on s'en était rendu compte, le jour de la date-anniversaire de l'emploi du temps, on n'avait pas ouvert le champagne pour autant, il n'y avait pas de quoi se féliciter : certes on avait fait du chemin, il y avait des textes meilleurs que d'autres et des photographies qui sortaient du lot, mais ce n'était qu'un blog, à l'image d'un site internet, qui faisait vainement la promotion de ses acteurs, il n'y avait pas d'appel, pas de choix, si l'emploi du temps ne dépassait jamais ce stade, il périrait au même titre que les autres travaux oubliés, la conscience de la disparition ne nous motivait pas, tout juste nous permettait-elle de garder les yeux ouverts sur notre création en y rencontrant au quotidien le reflet impitoyable de nos vanités

8 Comments:

Blogger is* said...

Ecclésiaste 1.2 : vanitas vanitatum omnia vanitas (vanité des vanités, tout est vanité).

09:14  
Anonymous Anonyme said...

Salut Laurent, je sais par ton remplaçant que tu me transmets le bonjour,Damien a seulement oublié de te dire que je suis un lecteur régulier de ton journal.
A une prochaine fois j'espère.
Amitiés.
Franck

16:36  
Blogger Andre-Francois said...

welcome back.

19:08  
Anonymous Emily said...

si, si, de quoi se féliciter!

21:02  
Anonymous lo said...

latiniste, juriste, neverlandiste — lecteurs et amis surtout,
merci d'encourager nos vanités
lo.

10:56  
Blogger natouO said...

ils font quoi les vaniteux? j'attends l'article suivant...☺ fraiches de london

12:10  
Anonymous Shaggoo said...

"Vanitas si tu m'oublies..." (Sur un air connu)

08:13  
Blogger Soso said...

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

voyance gratuite par mail

11:37  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home