27.1.08

l'équilibre



on avait défait les bagages le premier jour, puis on avait tout laissé en plan, ce n'était pas possible de s'investir dans le retour de new-york, de quelque façon que ce soit, les sacs et le linge avaient été rangés mais les cadeaux avaient été rassemblés à nouveau, mélangés, jusqu'aux objets que l'on s'était achetés pour soi-même mais que l'on ne touchait pas, qui demeuraient en latence, comme si une douane invisible s'était emparée de nos biens pour leur imposer une quarantaine procédurière dans les règles de l'art, on avait plongé à nouveau le nez dans les affaires une dizaine de jours plus tard, on avait doucement redécouvert les choses, mais l'une après l'autre, avec prudence, on prenait notre temps, il en allait de notre équilibre

3 Comments:

Anonymous Stephane said...

rien rajouter si ce n'est des souhaits de tranquilite d'ame. Ici, c'est toujours l'hiver, mais les jours rallonge, alors je ferme les yeux dans le train, face au soleil et a l'Hudson et je m'endors pour me reveiller trop loin, et merde. PS : hedwig and the angry inch ?

02:28  
Anonymous Stephane said...

les jours rallongENT

02:29  
Blogger Soso said...

Grâce à vous, j'ai pu apprendre beaucoup de choses intéressantes. J'espère en apprendre encore. Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !

voyance par mail

11:36  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home