25.8.06

les vacances



pendant les vacances, il avait pris de grandes décisions : non pas qu'il avait eu de grandes décisions à prendre, c'était plutôt les circonstances, la rupture avec le quotidien, qui l'avaient amené à se poser des questions, et les réponses qu'il en avait retirées, dont la limpidité et l'évidence lui crevaient à présent les yeux, n'étaient pas belles à regarder

4 Comments:

Anonymous Azure-Te said...

.
Pendant les vacances, il avait un superbe dallage sous les pieds.
J'adore l'idée de la limpidité pas belle à voir. Réjouissant. Vive le flou, parfois.

19:23  
Anonymous Jonas de Dieppe said...

Pâtirons-nous des décisions ?

21:30  
Anonymous lo said...

gardons confiance
lh.

23:36  
Anonymous rick said...

la vérité nous creve les yeux c'est pour cela que nous ne la voyons pas.
Des dalles et encore des dalles, l'ami nos torts nous font nous egarer. j'en perd meme le fil de ma pensée.

21:41  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home