3.11.09

la mémé



le mardi ils se promenaient en automne aux abords de la clinique universitaire saint-luc et de la maison médicale de lucien kroll, baptisée la "mémé" — je rêvais la nuit précédente de ma propre grand-mère qui, après avoir regagné sa chambre au prix d'un immense effort, grelottait sous les draps, suppliant pour qu'on lui apporte une couverture, au lieu de quoi je courais d'une lampe à l'autre pour en vérifier chaque ampoule et tenter de faire de la lumière dans la pièce, cherchant à éviter la possibilité que le froid ou la fatigue ait eu raison d'elle, et je me réveillais en sueur, coupable d'abandon et incapable de fermer l'œil, espérant le jour, et mon enquête, pour me distraire, en vain

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home