4.11.06

l'offre et la demande



l'absence de commentaires, ou sa rareté, pouvait devenir un problème, ce n'était pas tant que le commentaire était nécessaire au succès du blog -on en recevait chaque jour par mail ou oralement des échos enthousiastes et la publication d'une trentaine de textes et photographies issus des premiers mois de son existence était en soi une réussite- mais sa pénurie pouvait faire penser que l'on n'était pas lu, ni regardé, et pour se consoler, on parcourait les blogs des autres, et l'enthousiasme exacerbé que l'on lisait sur des textes de qualité très moyenne et des photographies plutôt quelconques nous rassurait : ce n'était pas l'offre qui était à revoir mais la demande

6 Comments:

Anonymous Azure-Te said...

Le succès d'un blog : c'est quoi, ça ? La Staracadéblog ?
Les blogs les plus réussis EN SOI se passent, justement, de tout commentaire. Celui-ci, par exemple, pourrait absolument s'en passer. Notamment du mien.
(j'aime bien la photo : c'est une séance de signatures ?)

02:44  
Anonymous mohamed said...

J'ai apprécié ton propos très juste sur le trop plein de commentaires sur certains blogs dont l'intérêt est tout de même assez relatif. J'observe souvent que les blogs de photographies charrient énormément de commentaires souvent rédigés de manière sommaire et sans réelle volonté d'expliciter.
Et je me dis parfois que quelques commentaires précis et sans arrières pensées valent mieux qu'une litanie de propos admiratifs et convenus.
Souvent tes billets se suffisent à eux-mêmes et rajouter des commentaires serait une faute de goût ou au pire le signe d'un égo démesuré. On ne réécrit pas après un auteur, on le lit, on l'apprécie et de temps en temps, on lui témoigne de son amitié.
Cordialement mohamed.

09:56  
Anonymous Coumarine said...

Tu sais, je rejoins Mohamed
Après ton texte, qu'ajouter qui ne soit du tricotage inutile...
Pourtant, c'est vrai qu'un commentaire de temps en temps fait plaisir, être transparent n'est pas toujours facile à vivre..
En fait, mettre un commentaire intelligent demande un effort, qu'on n'a pas toujours ni l'envie ni le temps de faire...

13:18  
Anonymous Sébastien said...

Puisque l'on sait pertinemment que le commentaire ne sera jamais à la hauteur du texte, ou de la photo, qu'au pire il risquerait de lui ôter une partie de son intérêt, de sa force, le banaliser, nous préférons nous taire.
Et ce que vous pouvez prendre pour du dédain ou de l'indifférence n'est en fait que l'expression sans voix de notre admiration...
Très sincèrement,
Mr Kuta

21:43  
Anonymous aka hannah said...

... évidemment.

09:08  
Anonymous infra said...

Ceci n'est pas un commentaire...

(... mais bien la marque que le billet a été lu, et aimé, comme ses frères et soeurs. Et qu'il est auto-suffisant, et que je n'en pense pas moins. Et que pour un non-commentaire, ceci est bien long.)

16:29  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home