30.8.06

home



tu avais ouvert un œil, il t'avait fallu une seconde, qui t'avait paru une éternité, pour reconnaître la pièce, tes bras autour de l'oreiller, le visage encore enfoncé dans l'épaisseur du matelas, tu avais cherché à te remémorer l'étagère, la lampe et le cadre au mur, tu avais eu un instant de panique, immobile, paralysé, et puis c'était revenu : tu étais dans ton lit

1 Comments:

Blogger voyance said...

Grâce à vous, j'ai pu apprendre beaucoup de choses intéressantes. J'espère en apprendre encore. Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !
voyance gratuite

13:28  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home