31.8.06

fantôme



on regardait la télévision d'un œil absent, un film de civeyrac que l'on croyait avoir vu, on s'endormait graduellement, non pas que le film ne fût pas intéressant mais il était tard, un visage avait attiré mon attention, que je n'avais pas rencontré depuis des années : dans la scène une femme passait de bras en bras, d'un homme souriant à un autre homme souriant, qui l'accueillait contre lui, l'ami d'avant était l'un d'entre eux, son rire m'était revenu brusquement, comme son expression carnassière et ses traits de loup s'animaient à l'écran, j'avais redressé la tête, j'avais prononcé le prénom comme on s'exclame au milieu d'une rue en reconnaissant quelqu'un, j'avais alors douté en entendant ma voix dire le prénom que ce fût vraiment le sien, et l'expression qui m'était apparue familière avait doucement rejoint les lacunes de ma mémoire, de sorte qu'en très peu de temps, l'ami d'avant était retourné dans les limbes d'où il était brièvement sorti et je m'étais endormi en paix

3 Comments:

Blogger Imparfait présent said...

C'est étonnant comment notre mémoire a parfois la faculté de retourner des choses, petits détails et autres noms enfouis au fin-fond d'on ne sait où.

13:08  
Anonymous lo said...

je vous cite : «au fond», simplement
et invite chacun à suivre les liens d'imparfait présent vers ses soleils inversés
voilà, voilà
lh.

13:22  
Blogger susane said...

Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

voyance mail gratuite

18:20  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home