2.3.06

regarde



«pour juger les œuvres, c'est de l'effet qu'elles produisent sur nous qu'il faut tenir compte au premier chef, et non pas de ce qu'on nous raconte à leur propos, sur le travail qu'elles ont coûté, par exemple, et sur les intentions de l'auteur -surtout si c'est lui qui parle»
renaud camus, les nuits de l'âme

1 Comments:

Anonymous natouO said...

regarde en fermant les yeux! oui c'est cela, regarde avec ta peau et le sang qui couleà flot ou s'arrête, les frissons qui surviennent et le sentiment de flotter dans l'air. regarde en fermant les yeux tu verras mieux!

18:23  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home