1.3.06

litanie



2 Comments:

Anonymous Henri-Pierre said...

Que de souvenirs en déshérance.
Combien d'étreintes, de disputes et de réconciliations,combien de morts, combien de naissances ? combien de solitudes poignantes ou combien de ronflements irritants ?
Quel dommage que les matelas soient muets !

11:54  
Blogger jp/lh. said...

les écrivains sont là pour les faire parler, hp
merci de votre visite, de votre contribution
lh.

20:23  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home