6.9.06

le refus



une fois écrite, une fois retravaillée, une fois mise au point, tu avais décidé que la note servirait une autre fin et si je m'étais plié à ta décision, je n'avais pourtant pas réussi à trouver le sommeil : je ne pouvais m'empêcher de faire le parallèle entre les mots que tu choisissais de repousser dans le temps et les manuscrits qui s'étaient empilés sur les étagères de la chambre, quand les éditeurs les avaient refusés l'un après l'autre et que je ne parvenais pas à m'en débarrasser pour n'en garder qu'une seule copie, l'écriture refusée se multipliait, des pages semblables à d'autres pages s'ajoutaient les unes aux autres jusqu'à former de nouvelles piles au sol, il avait fallu que j'en fasse le deuil, à un moment donné, lorsque j'avais compris que pour ces textes-là, tout était fini
de même pour la note abandonnée, je me disais que tu pensais l'utiliser plus tard mais je savais pour ma part qu'elle était perdue

5 Comments:

Anonymous Azure-Te said...

Grande affection pour les notes avortées. Même pas virtuelles. Ne serviront même pas à allumer un feu. Pas trace, rien. J'en avais une, comme ça, un long post que j'ai publié une nuit, un long texte. Je me suis relevé, plus tard, je l'ai effacé. Il a dû rester publié deux heures au milieu de la nuit. Je pense souvent à lui, avec émotion, c'est bizarre.

02:07  
Blogger slumblogger said...

C'est tellement fagile une... orchidée.

08:35  
Anonymous Christie said...

comment fais-tu pour faire revivre les orchidées ?

11:24  
Anonymous mohamed said...

Dans mon cas, je fus attristé d'avoir perdu la trace de mes notes du fait d'une mauvaise utilisation de mon portable. Près de trois mois de prises de note relative à mes coups de coeurs ou mes coups de tête sont partis en fumée. Que faire maintenant si ce n'est faire le deuil et repartir à la rencontre d'autres univers en espérant que ma mémoire veuille bien faire remonter à la surface quelques notes que j'avais eu plaisir à écrire.

13:01  
Anonymous lo said...

les plantes comme les recettes de cuisine, christie… chut!
aux autres : détruire ou garder, vos émotions respectives répondent, je pense
lh.

19:22  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home