3.10.07

le sang-froid



on avait très vite envisagé le bronx, c'était la solution idéale, non seulement c'était moins cher que manhattan mais cela garantissait une vue décalée sur la ville, on n'avait pas d'autre appréhension que de devoir le dire aux gens qui ne manqueraient pas d'imaginer le pire, j'avais voulu tester l'annonce sur un ami américain qui travaillait dans la sécurité à washington mais au dernier moment j'avais eu peur de sa réaction, aussi l'avais-je prévenu qu'il était le premier à qui j'en parlais et que je n'étais pas certain de supporter un cri d'horreur, il avait manifesté un sang-froid absolu en me rappelant que l'on n'était une victime que dans la mesure où l'on agissait comme telle, on tenait notre parade, les gens n'en reviendraient pas de l'assurance que l'on affichait, le bronx, c'était l'amérique, l'ami avait raccroché en me recommandant d'être prudent quand même

2 Comments:

Blogger natouO said...

c'est pour quand?

c'est tres bien le bronx, j'y avais un tres bon ami haïtien,
j'y ai passé d'excellentes soirées.

15:23  
Anonymous lo said...

gracias, my friend ;-)
lo.

16:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home